La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

1ère édition du Tour de la Route des Grands Vins

 21 AVRIL 2019

Le seul ultra-trail de la Vallée du Rhône

L'actu :

Bientôt les premières infos sur les distances, le lieu de départ et ce que vous allez vivre pendant cette grande journée du weekend de Pâques !

A retrouver sur notre page FB :

 

 

Trail Runner du Grand Valence

~~ Entre terre et fleuve ~~

Comment, par l’alimentation, je peux aussi soigner ma tendinite !

 

Votre tendon (de l'épaule, achilléen, rotulien…) vous fait souffrir depuis quelques temps. Une grimace au réveil vous rappelle chaque matin que la douleur est toujours présente. Et vous avez l'impression malgré votre parcours de soins de ne pas en voir la fin. Gardez espoir : votre alimentation peut contribuer à vous soigner et à activer la cicatrisation. Explications.

nutrition

Tout tenter contre la tendinite

Depuis quelques temps durant l’entraînement, une douleur vient remplacer la gêne ressentie ces derniers jours. Vous l’oubliez dans les heures qui suivent mais lors de la séance suivante, le rappel est un peu plus douloureux. Et tous les matins, le réveil articulaire vous arrache une grimace tandis que vous vous surprenez à boiter (douleur irradiante sur le tendon d’Achille). Vous suspectez alors une tendinite, confirmée par le diagnostic médical. Vous entrez alors dans une spirale de soins pour stopper et guérir l’inflammation : électrostimulation, infiltrations de corticoïdes, ondes de choc, recours à la chirurgie, voire au traitement par plasma enrichi en plaquettes. Vous aurez tout essayé, y compris de nouvelles semelles… Avez-vous fait le nécessaire concernant votre alimentation ?

Du thé vert, du silicium et de la glycine pour vous aider

Pour sortir de cette parenthèse blessure, voici cinq conseils nutritionnels qui participeront au processus de cicatrisation.

  1. Hydratez-vous : ne négligez pas le besoin en eau de vos tendons. Buvez environ une dizaine de verres d’eau au quotidien répartis sur la journée et hors sport. Hydratez-vous généreusement, environ 500 ml, dans l’heure avant la séance et buvez également au bout d’une demi-heure d’effort, même pour 1 heure d’entraînement
  2. Misez sur une alimentation anti-inflammatoire : en augmentant votre consommation d’omégas3 (petits poissons gras : anchois, sardines, maquereaux…, algue, mâche, pourpier, huiles de lin, colza, noix, graines de chia, de lin…) et en mangeant coloré (légumes et fruits)
  3. (*) Buvez du thé vert riche en antioxydants (épigallocatéchines) :au moins 3 Mugs par jour à distance des repas
  4. (*) Favorisez les aliments sources de glycine(spiruline, fromages, graines de tournesol et de sésame, fèves, soja et tofu, viandes, poissons, produits laitiers) et de silicium (tisanes de prêle ou d’ortie, gelée royale, oignons, céréales complètes…). L’acide aminé L-glycine (prédominant dans le collagène) ainsi que l’oligo-élément  silicium favorisent la régénération du tissu conjonctif (tendons).
  5. Enfin, perdez du poids. Celui que vous aurez pris durant l’arrêt de votre sport de façon à soulager vos tendons.

Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, http://corinne-peirano.wix.com/dieteticienne-paris)